La productivité fut à une époque un mot très à la mode : “il fallait à tout prix gagner en productivité pour être efficace et rentable”. Mais la quête vers cette notion est aussi synonyme de pression 😫 – parfois inutile – que l’on peut se mettre au détriment de soi et sa santé. Et parce qu’il n’y a pas une seule recette miracle pour trouver SA productivité, je vous partage ici 24 conseils succincts que vous pourriez adopter au sein de votre rythme de travail, pour ne surtout plus voir la productivité comme une contrainte, mais plutôt une alliée de votre quotidien.

1. Focus sur le premier pas

En première étape : on ne panique pas devant la montagne à gravir. Le plus important est de rester en mouvement et de démarrer. Car trop d’analyse paralyse comme j’aime souvent le dire.

2. Une chose à la fois

S’éparpiller n’apporte pas de qualitatif. Pire, vous perdez du temps à switcher constamment entre chaque tâche. Alors on se recentre.

3. Lieu de travail adéquat

Que vous soyez nomade ou pas, l’endroit où vous campez votre “bureau” doit être adéquat à votre personnalité : calme/bruyant, épuré/encombré…

4. Ecouter son rythme naturel

Autrement dit : le rythme circardien. Soyez à l’écoute de votre énergie tout au long de la journée, et adaptez vos tâches en fonction.

24 conseils productivité - rythme circadien

5. Vider son cerveau en notant

Et si vous vidiez enfin tout ce qui encombre votre cerveau ? Un bloc notes ou un outil numérique (Evernote, Trello, Notion, etc. ), stoppez la charge mentale.

6. Batcher ses tâches

Regroupez les tâches similaires : vous éviterez ainsi à chaque fois de reprendre du temps pour s’y pencher.

7. Instaurer des deadlines

Si vous ne donnez pas d’échéance à une tâche, la procrastination vous guettera !

8. Distinguer l’urgent de l’important

Avec la matrice d’Eisenhower sous les yeux, vous pourrez prioriser et passer à l’action

24 conseils productivité matrice Eisenhower

9. Planifier chaque semaine

Les blocs-temps, c’est la vie ヅ Planifiez chaque semaine pour une visibilité claire et motivante.

10. S’hydrater

Selon une étude de Waterlogic, ne pas s’hydrater suffisamment provoque une chute de productivité de l’ordre de 25 à 50 % !

11. Fixer un objectif et s’y tenir

Fixer un objectif précis à des moments T, vous donnera le “la”. Sans direction, difficile d’avancer. Voyez votre objectif comme votre boussole du quotidien.

12. Visualiser le résultat

Le pouvoir de la visualisation dans la productivité n’est plus à prouver ヅ. Fermez les yeux et voyagez dans le futur pour forger votre résultat.

13. Développer une attitude positive

Pensez positif, c’est changer votre regard sur la situation, développer une confiance et une estime de soi positive.

14. S’accorder des temps de pause

Battery low : sSi vous ne rechargez pas votre batterie, n’attendez pas que la productivité se pointe ! Soufflez et… repartez !

15. Penser optimisation

On enclenche le mode “auto-évaluation” : qu’est-ce qui a bien ou mal fonctionné ? –> décisions : anticipez, automatisez, déléguez, stoppez des activités…

16. Tri des mails et outils

Place au tri pour laisser de l’espace à la productivité : on supprime, classe ses mails dans des dossiers, puis on fait de même avec les outils numériques.

17. Tri du bureau et papiers

Place au tri pour laisser de l’espace à la productivité : on archive, range, épure, son espace de travail.

18. Soigner son sommeil et alimentation

Le lien entre l’alimentation et le sommeil n’est plus à discuter. Saviez-vous que dormir – de 6 h par nuit entraîne des déficits de performance équivalents à 48 h sans sommeil ?

19. Se limiter au chiffre 3

Arrêtez les to do(ux) à rallonge et limitez-vous au chiffre 3 : exemple : quelles sont les 3 priorités du jour ? Avancée rapide garantie !

20. Traquer ses voleurs de temps

Partez à la chasse des sources externes et internes qui vous font perdre du temps.

21. Ne pas chercher la perfection

Auto-sabotage enclenché ! Visez la meilleure version de ce que vous pouvez réaliser au lieu de chercher une perfection illusoire.

22. Se fixer des limites

On apprend à dire non ! Il est impossible de contenter tout le monde sans vous oublier, et : « Savoir dire non, c’est SE dire OUI ! »

23. Couper les distractions

Téléphone, mails, personnes présentes dans l’environnement : coupez un temps ces distractions, qui viennent interrompre votre productivité.

24. Apprendre à demander de l’aide

Appuyez-vous sur les autres et leur expertise pour alléger votre quotidien et ne plus être submergé·e.

🤗 J’espère que parmi ces 24 conseils pour apprendre à être plus productif dans votre travail, vous pourrez en piocher au moins 2 ou 3 pour essayer de les mettre en application et tester ce qui vous convient ou non, car n’oubliez pas que l’activité professionnelle n’est pas le moteur de votre vie, mais une composante de celle-ci.