Aujourd’hui, le mot “slow” retentit dans de nombreux domaines : la vie 💗 (slow life), la parentalité 👪 (slow parenting) ou le voyage 🚌 (slow travel)… Slow, ou le fait de ralentir, trouve désormais son écho dans le travail et l’entrepreneuriat. Le concept de “slow business” fait son chemin depuis quelques années depuis l’Outre-Atlantique 🚢 d’où il a éclot et s’installe progressivement en France et en Europe.

Le slow business est l’art de travailler à son rythme en replaçant l’humain au cœur de l’entreprise. C’est une philosophie que j’ai désormais pleinement adoptée car, j’en suis persuadée, c’est l’avenir de l’entrepreunariat. Décryptons ensemble ce nouveau mode de travail.

 

Qu’est-ce que le slow business ?

À l’instar de la slow life ou du slow travel, le slow business nous invite à repenser un mode de fonctionnement que l’on prenait pour acquis depuis des décennies. À la lumière du taux croissant de burn-out, des idées ont émergé ça et là dans de grandes entreprises, pour soulager la pression que ressente des salariés 😰 et améliorer leur quotidien au bureau : meilleure gestion du temps de travail, allier le bien-être à la productivité, mettre plus d’humanité dans les relations, etc… Désormais, ce concept s’applique à tous, y compris les solopreneurs.

👍🏻 Repenser son quotidien au travail c’est deux piliers essentiels :

  • Remettre l’humain au cœur de l’entreprise.
  • Travailler moins mais mieux et favoriser l’équilibre vie pro/vie perso.

👎🏻 Ce que le slow business n’est pas :

  • Travailler lentement au sens propre du terme.
  • Se fournir une excuse pour produire du travail de mauvaise qualité.
  • Une tendance à la mode : c’est un réel changement de paradigme dans la culture du travail.

 

Comment mettre en place le slow business dans son quotidien d’entrepreneur ?

Privilégier l’humain

Et cela commence par vous, l’humain derrière l’entrepreneur que vous êtes. Nous avons tendance à nous mettre de côté, pour être le plus disponible pour notre entreprise et nos clients. Pour que vous puissiez tenir le marathon qu’est d’être entrepreneur, il est nécessaire de prendre soin de vous 🙌. Voici quelques clés essentielles :

  • Avoir une bonne qualité de sommeil.
  • Favoriser ses activités, ses loisirs et la détente.
  • Nourrir une vie sociale en dehors du contexte du travail.
  • Apprendre à écouter ses besoins.
  • Expérimenter des instants de déconnexion totale avec une digitale détox 📵.

Vous êtes le pilier de cette entreprise. Si celui s’écroule, votre business tombe avec. L’important est de détecter en amont tous les signes que votre corps va vous envoyer pour vous dire “attention il est temps de prendre du repos”. Le jour où il aura besoin de lâcher, il le fera sans crier gare 😨. Ce sera alors sans doute plus difficile pour vous de remonter la pente…

Ensuite, il y a les autres humains avec lesquels vous interagissez dans votre business : collaborateurs, prospects, clients… Concevez vos offres et vos services pour les humains qu’ils sont, et non pour le chiffre d’affaires qu’ils représentent 😒. C’est-à-dire que vous devez être fiable, honnête, utile et stable.

Travailler moins mais mieux

J’ai déjà évoqué ce sujet dans un article dédié que je vous invite à consulter, je vais en reprendre les points principaux car ils sont importants. Pour apprendre à travailler moins mais mieux, vous devez :

  • 👑 Vous fixer sur des objectifs pertinents.
  • 📈 Être productif sur des plages de travail plus restreintes (meilleure organisation, apprendre à déléguer…)
  • 💆 Accepter de se reposer.

Le fait de travailler moins mais mieux, rejoint ce que j’écrivais dans le paragraphe précédent. Mais il est question aussi d’être irréprochable dans son organisation, voire de décider de déléguer une partie trop chronophage de votre business pour vous libérer du temps et de l’espace mental.

Repenser sa définition de la réussite

Et si la réussite était simplement de se créer un job qui nous permet de répondre à nos aspirations et de façonner notre vie comme on l’entend ? Bien évidemment, vos aspirations ne sont pas les miennes, ni celles de votre grand frère ou de Michelle Obama, et c’est tant mieux ! Tout le monde n’a pas vocation à dépolluer les océans ! Chacun d’entre nous avons une juste place à prendre dans ce monde. Elle n’est ni moins bonne, ni meilleure que celle d’un autre. C’est la juste place pour vous. Et quand on y est alors, tout devient magique 🌟!

Les bienfaits du slow business

Se respecter

Le tout premier bienfait que j’ai vu sur ma propre personne, fut d’apprendre à me respecter en tant qu’être humain. Nous avons tous des limites 🚫. En prendre conscience et les accepter, nous permet de nous écouter et d’être, au contraire, pleinement performant dans nos capacités.

Et vous respectez, c’est aussi prendre en compte votre équilibre vie professionnelle et vie personnelle. Vous n’avez pas à choisir entre vos soirées “Cul d’chouette” 🎲 avec vos amis et votre travail, car les deux sont importants pour vous.

Ce que l’on veut c’est : moins de stress et plus d’efficacité au travail !

Optimisme et plaisir de travailler

Les plus passionnés des entrepreneurs subiront la fatigue et l’inquiétude. C’est normal ! Ce qui est inquiétant, c’est l’excès qui peut vous conduire à produire des erreurs❌ dans votre travail, à faire de mauvais choix ou mal gérer votre organisation. C’est ainsi que l’on perd 😵 l’optimisme et la confiance en soi. Le slow business vous permet de conserver intact, le plaisir de travailler.

Développer sa créativité

C’est dans les moments où nous ne pensons à rien que les idées 💡 les plus brillantes jaillissent, le saviez-vous ? J’ai appris cela en regardant cette vidéo sur les bienfaits de lennui. Disposer de plus d’espace mental permet à votre créativité de s’exprimer. Une nouvelle idée pour votre business ou une solution pour une problématique, surgiront dans les moments les plus inattendus, où votre mental est occupé à autre chose.

Lao-Tseu dans le Tao Te King dit : “Comment clarifier l’eau trouble ? Laissez-la se reposer et elle cessera d’être trouble.”

Les sportifs de haut niveau, les pratiquants d’art martiaux, savent à quel point les périodes de récupération, de méditation, de réflexion sont nécessaires pour le développement de leur pratique. Adopter le slow business, c’est choisir de vous reconnecter à l’humain que vous êtes. Une des premières questions que l’on pose à un individu que l’on ne connaît pas est “qu’est-ce que tu fais dans la vie ?”. Nous associons métier et identité. Or, nous ne sommes pas notre métier. Nous sommes des humains passionnés qui souhaitons vivre de notre art, pour notre plus grand bonheur et celui des autres.

 

💬 Comment imaginez-vous intégrer le slow business dans votre quotidien d’entrepreneur ?