Voilà un titre bien trempé d’anglicisme, me direz-vous ! Hmm, je vous l’accorde 🤔. Je ne suis pas coutumière du fait, mais j’ai souhaité évoquer avec vous aujourd’hui ces trois compétences qui composent, selon moi, l’office manager d’aujourd’hui : les hard, soft et mad skills de l’office manager.

Le métier d’office manager n’est pas seulement un métier “lambda” exercé en freelance ou en salariat, c’est avant tout un état d’esprit pour pouvoir remplir pleinement les missions confiées. Et pour réussir à endosser le costume de ce merveilleux métier, il est essentiel d’avoir plusieurs compétences à son arc. Pour mémoire, vous pouvez (re)découvrir mon portrait d’office manager sur mon blog.

Les hard skills ou compétences dures

Les « compétences dures » correspondent aux requis techniques pour prétendre corréler au poste. Elles sont généralement apprises durant le parcours scolaire 👩🏼‍🎓, ou bien en formation et/ou durant les expériences professionnelles de la personne.

Les hard skills d’un office manager sont donc toutes les connaissances en matière de gestion (et là, au sens large du terme, coucou la polyvalence), outils numériques, d’organisation, structuration, optimisation. Ce sera aussi la grande capacité de s’adapter et travailler en équipe 🤝🏼 (oui, cela s’apprend également) que ce soit en binôme voire plus !

Il est difficile de concevoir qu’un point d’ancrage dans une entreprise comme un office manager, ne puisse pas être capable de gérer le multi-tâches, la gestion humaine et l’organisation.

Les soft skills ou compétences humaines

Les « compétences humaines » se basent sur le savoir-être qui permet d’exceller dans votre job, mais également sur votre état d’esprit et personnalité. Elles se travaillent également au fil des années de vos expériences (heureuses ou douloureuses). Dans le métier d’office manager, elles ont pour moi une place primordiale 💎 dans le quotidien.

Les soft skills d’un office manager indispensables sont la rigueur, l’accessibilité, le dynamisme, la réactivité, la bienveillance, l’écoute, l’intelligence émotionnelle, la faculté à prendre du recul rapidement, la résistance à la pression et bien sûr la bonne humeur 🥳 !

Imaginez-vous collaborer avec un bras droit qui est susceptible, non fiable, non joignable et avec une moue tirée jusqu’à parterre ? Non, je ne crois pas… 😅

Les mad skills ou compétences folles

Les « compétences folles » viennent compléter votre profil, car elles font partie intégrante de qui vous êtes ! Elles sont aussi désignées comme « compétences loisirs », autrement dit les aptitudes que l’on peut avoir en pratiquant un hobby. Si vous vous adonnez à un sport collectif 🏐, on pourra déduire que vous aimez travailler en équipe. Si vous êtes plutôt adepte de la méditation 🧘🏼‍♂️, on pourra retenir que vous êtes plutôt posé et réfléchi. Bien sûr, il ne s’agit là pas d’être réducteur 🙅🏼‍♀️, mais quand on recherche un profil pour son entreprise, ces compétences-là complémentent un ressenti.

Les mad skills d’un office manager sont pour le coup… larges et personnelles ! Alors, je vais vous partager les miennes : le jardinage 🌱qui me reconnecte à la terre et me permet de donner un coup de pouce à la croissance de la nature ; la méditation 👁‍🗨 hebdomadaire m’aide à me ressourcer et favorise mon introspection ; enfin les mandalas 🎨 sont un vrai exutoire pour mettre mon cerveau en off, et choyer mon enfant intérieur.

👉🏼 Vous aussi, selon votre activité professionnelle, faites l’exercice de lister vos hard, soft et mad skills pour mettre en avant encore plus facilement vos points forts, et en profiter peut-être pour travailler vos points bloquants.