Un·e entrepreneur·e a fait naître son entreprise depuis ses idées, la sueur de son front, ses heures passées à monter son business. C’est ainsi, même les tripes y ont participé !

Quand arrive le moment où l’activité décolle telle une fusée à faire défiler vos journées à vive allure, il y a un passager à prendre à bord de votre entreprise qu’il ne faut pas zapper, c’est ⚡ la délégation. Pourquoi est-il important de déléguer quand on est entrepreneur·e et ne pas vouloir tout contrôler sous peine d’être contre-productif·ve ?

Les failles à vouloir tout contrôler au sein de son entreprise :

Vous avez créé seul·e votre société, et avez mis en place tout son fonctionnement pour que celle-ci récolte les fruits de votre dur labeur, je vous en félicite 👏, car ce n’est pas donné à tout le monde de partir de zéro et ainsi pouvoir vivre de l’activité que l’on a créée.

Seulement aujourd’hui, vous pourriez sentir quelques blocages au quotidien, que vous n’arrivez peut-être même pas à cerner 😖.

Vous ressentez une sensation désagréable, un certain surmenage, car les fruits récoltés sont beaux, mûrs, délicieux 🍋, mais ils vous coûtent cher in fine. Résultat : manque de temps, cernes qui se dessinent, tracas nocturnes alors que vous tentiez juste de dormir quelques heures.

Le temps n’est pas votre ami 👎, car l’aiguille dans le cadran tourne bien trop vite pour réussir à faire tout ce que vous souhaitiez dans la journée. Vous réfléchissez beaucoup, vous êtes exigeant·e envers vous-même, vous êtes aussi loyal·e et on peut compter sur vous dans toutes situations.

Être son propre saboteur

Cependant, vous êtes aussi votre propre saboteur, car vous lâchez rarement prise en ce qui concerne votre entreprise.

Vous souhaitez que les choses soient bien faites, autrement dit à votre façon 😉. Vous voulez conserver l’impression d’agir sur les choses et ne pas les subir.

Alors quand arrive un imprévu, un obstacle, vous pourriez vous sentir déstabilisé·e 😬 et mettre un peu de temps à revoir toute votre organisation. Au départ cet événement peut vous sembler insurmontable, mais en écourtant vos nuits, vous vous dites que : « ça va l’faire »…

📍 Ce que je décris là, c’est le profil des personnes qui veulent tout contrôler et qui ne se rendent pas compte des impacts que cela peut avoir tant sur leur entreprise (manque de prise de recul, parfois des pertes de temps) ; qu’au sein de leur vie privée (rythme intense et hyper-vigilance constante).

Comment remédier à vouloir tout contrôler et donc gagner en bien-être ?

La toute première étape est de se rendre compte que vous êtes en permanence sur le qui-vive 🧐, ainsi qu’au four et au moulin. Cela n’est pas productif pour vous et surtout que sur la longueur, il sera difficile de tenir. D’ailleurs votre corps vous le rappellera.

💥 Il devient donc urgentoui urgentde gagner en bien-être pour en tirer tous les bénéfices.

Voici 6 actions que vous pourriez entamer :

  1. Faire un bilan de vos journées ou semaines et pointer ce qui va et ne pas va (vous pouvez vous aider des 7 astuces que j’ai déposées sur le blog)
  2. Faire baisser la pression quotidienne et trouver des moments pour souffler (ne serait-ce que 30 minutes en dehors de votre cadre de travail)
  3. Programmer au moins 2 jours loin de votre business (il ne va pas s’écrouler) pour vous reposer
  4. Faire une activité plaisante, celle où vous ne trouviez jamais le temps
  5. Apprendre à vous écouter, arrêter les « il faut » qui entachent votre vie, et commencer à écouter ses propres besoins
  6. Entamer un lâcher-prise sur les choses qui peuvent être faites plus simplement, autrement, voire par quelqu’un d’autre

pause entrepreneur temps pour soi

Pourquoi il est important de déléguer quand on est entrepreneur·e ?

La délégation est pour moi la meilleure solution 🏆 lorsqu’on veut être serein·e sur une tâche en particulier, ou que l’on veut pouvoir dégager du temps pour soi ou pour créer de nouvelles idées pour son entreprise.

Depuis 2012 j’accompagne des entrepreneur·e·s qui ont fait ce choix, et qui ont pu développer sacrément leur entreprise ou rééquilibrer leur vie. Le retour sur investissement est calculable etil s’affiche fièrement sur leur visage.

Cependant, si la délégation est la meilleure solution, il ne faut pas négliger la bonne mise en place de celle-ci. Garder à l’esprit que ce n’est pas parce que vous déléguez que vous perdez un « pouvoir ». Bien au contraire, vous reprenez possession de votre zone de génie 💪 et de la parfaite visibilité à avoir pour piloter votre entreprise sur les mois et années à venir.

Mes 6 conseils pour bien encadrer la délégation et pouvoir en tirer des bénéfices :

  1. Définir les missions que vous n’aimez ou ne maîtrisez pas, qui n’ont pas besoin de votre valeur ajoutée
  2. Cadrer à contrario celles que vous souhaitez absolument garder
  3. Déterminer le profil du prestataire que vous souhaitez avoir à vos côtés
  4. Expliquer vos attentes claires envers le prestataire et lui donner les moyens (outils, informations) pour y arriver
  5. Suivre (avec indicateurs, résultats) le travail effectué par votre collaborateur·trice
  6. Faire un point hebdomadaire sur les missions déléguées, mais également sur la collaboration en cours

👀 Vous l’aurez compris, vouloir tout contrôler alors même que son activité ne laisse plus de place à la détente, c’est contre-productif et génère un sérieux déséquilibre au sein de votre vie.

La solution la plus optimale est de penser slow business 🍀 et prendre conscience qu’il est important de déléguer quand on est entrepreneur·e : vous ne perdez aucun pouvoir mais gagnez en bien-être !