Il y a bien une notion qui est universelle mais en même temps propre à chacun, c’est la notion du temps qui défile ⌛. Le flux de nos journées est basé sur nos activités, nos contraintes, nos obligations mais aussi nos loisirs ; ce qui normalement, rééquilibre ce rythme qui peut être parfois effréné. Qu’on choisisse ou pas une allure soutenue, une des conséquences néfastes pour notre santé mentale et corporelle, c’est de perdre pied et de se sentir acculé 😵. Dans cet article, je vais vous donner 7 astuces pour ne plus se sentir pressé comme un citron 🍋, et ainsi rééquilibrer vos journées.

№ 1 : lister chaque fin de semaine les choses à faire

Pour gagner en diminution de charge mentale, la première chose à faire est de vider son cerveau 🧠 ! Même si votre mémoire est très performante, à force de la remplir et de ne compter que sur elle, il se peut qu’un jour il y ait un bug dans le système, ce qui est normal, vous êtes humain 😏. Alors, le premier conseil que je peux vous donner, c’est d’épurer un peu (beaucoup) votre mental, en listant chaque fin de semaine sur un agenda (papier ou électronique), un carnet, ou bien un outil (qui permet d’avoir des rappels également) comme Trello, ce que vous avez à faire pour la semaine suivante.

⚡ Gain : mental aéré pour laisser entrer de nouvelles idées !

№ 2 : faire un planning avec des créneaux définis

Une fois votre liste de choses à faire pour la semaine suivante et votre outil choisi, vous n’avez plus qu’à organiser vos créneaux de travail sur les jours souhaités. Personnellement, j’aime beaucoup me servir de codes couleurs 💛, cela me permet d’un seul coup d’œil d’avoir des infos visuelles. Vous saurez donc comment sera organisée votre semaine, à l’avance, avec les éléments dont vous avez déjà connaissance. ❌ Attention, je vous vois venir avec vos : ” mais Caroline, si j’ai des imprévus, ou si je n’ai pas envie de réaliser cette tâche ce jour-là ? “. Très bonne remarque ! La vie est faite d’imprévus, alors prévoyez-les ✌ ! Comment ? En insérant chaque jour des mini créneaux à cet effet, que vous pourriez nommer “extra-bloc”. Si par contre, vous avez envie de déplacer une tâche prévue (à contrario de la procrastiner hein), vous pouvez très bien le faire, après tout c’est votre organisation et vos envies. Pour rester dans la gestion optimisée, il suffit donc de déplacer ce bloc temps à un autre moment de la semaine (vous pouvez intervertir), ou bien carrément à la semaine suivante. Ne voyez pas ce planning comme un outil figé, il doit “vivre” en fonction de vous 💭.

Pour garder un équilibre vie pro et privée, n’oubliez pas de prévoir des créneaux “perso” (loisirs, rendez-vous, etc.), mais notez-les également. Cela vous permettra de bien scinder vos deux vies, et de ne pas surcharger vos journées. La planification visuelle sera peut-être pour vous l’occasion de découvrir que finalement vous étiez souvent ambitieux·se quotidiennement 🤯.

exemple-semaine-bloc-temps

⚡ Gain : outil visuel pour réajuster ses tâches à faire et mieux scinder nos vies pro et privée ! 

№ 3 : revoir ses priorités

En faisant votre planning, vous vous êtes rendu compte que la liste des choses à faire était plus importante que la durée de votre journée ⌚ ? Arff, oui, cela arrive. Parfois, on est très ambitieux·se ou bien nous n’avons pas la notion du temps qui défile, d’où aussi le fait qu’on se sente pressé·e comme un citron, CQFD. Alors prenez en compte cette constatation, grâce à votre nouvelle façon d’organiser votre semaine, et réagissez 💪. Le conseil que je vous donne est de revoir vos priorités. Je parle là bien d’éléments qui constituent autant votre vie pro que perso. 👉 Tout n’est pas urgent dans la semaine, tout n’est pas impératif, tout ne doit pas se faire uniquement que par vous… La greffe de nouveaux membres, comme le cerveau ou les bras, n’est pas encore prévue (et tant mieux), alors revoyez vos priorités chaque semaine.

⚡ Gain : focus sur ses priorités pour s’alléger les journées ! 

№ 4 : bannir la distraction inutile qui casse votre rythme

Imaginez démarrer votre journée avec la satisfaction d’un planning bien ficelé, vous êtes emplis de bonnes intentions pour le suivre, malgré les imprévus possibles, il est 7 h 00 du matin, tout va bien 🙆‍♀ ! Mais en milieu de matinée, le drame : la distraction qui vous guette… le ventre commence un peu à grogner, vous avez déjà effectué un ou deux blocs temps, alors vous vous dites qu’un petit tour sur le net, les réseaux, un coup de fil pas prévu, ça ne va pas trop bousculer votre journée… Aïe. Il est évident qu’on ne peut travailler 8, 9 ou 10 h 00 de suite, et qu’il faut aussi des coupures. Mais, les coupures peuvent parfois s’étirer, ou devenir de plus en plus récurrentes si on n’y prête pas attention ; et là, les choses s’enchaînent très vite : planning qui se resserre par manque de temps, journée à rallonge, mini frustration 🤨 car dès le matin, vous étiez bien partis… STOP ! On inspire et on expire. La distraction, de votre choix, oui, mais avec parcimonie, car le risque est de casser votre rythme, et que l’effort de se replonger dans vos tâches soit plus important.

⚡ Gain : faire des pauses de qualité pour gagner en productivité ! 

№ 5 : éviter la pression parasite

La vie est déjà bien intense, avec son lot d’apprentissages, de bonheurs et parfois de misères, alors pourquoi s’obstine-t-on à ajouter à tout ça une dose de pression que l’on s’auto-inflige et qui nous apporte souvent un parasitage, voire une paralysie de nos actions 😫 ? C’est une question qu’il me semble important de se poser de temps à autre. Pourquoi ? Parce que si on prend conscience de ce poids que l’on s’inflige, on peut mieux le réguler et donc mieux gérer son quotidien. Ce n’est pas parce que je vous conseille en point n°1 et n°2 des astuces pour réussir à se sentir moins pressé, qu’il faut les voir comme quelque chose d’unique et vraie. Elles sont évidemment très utiles, mais n’allez pas vous fustigez si vous n’y arrivez pas tout de suite, pas toujours. L’exigence que vous injectez dans votre business est salvatrice, mais point trop n’en faut ✋. Apprenez à détecter la pression parasite qui vient entacher vos journées.

⚡ Gain : se sentir plus en phase avec qui vous êtes, sans allez dans l’excès !

№ 6 : voir plus loin avec des objectifs écrits

Une des astuces que j’utilise également pour me sentir plus légère au quotidien, c’est d’écrire ✍ mes objectifs. Là, je parle plus de vision à long terme dans mon business. Je pose sur papier ce que je souhaite faire et atteindre d’ici 1 mois, 1 trimestre et 1 année 📅. Pas plus. Je ne pourrais le faire plus loin, car comme je vous l’ai dit, la vie est assez intense et imprévisible également, alors 💡 savoir réajuster ses objectifs en fonction de ses avancées ou pensées, est un des secrets. Si vous écrivez vos objectifs, vous pourrez aussi poser des actions claires à chaque moment clé que vous choisirez, et vous pourrez les planifier dans votre emploi du temps sectorisé en bloc temps. C’est ainsi que je gagne en sérénité, car 1) j’ai allégé mon mental en déposant par écrit mes idées et objectifs 2) je sais où je vais grâce à une organisation de mes actions.

⚡ Gain : se donner une ligne directrice ré-ajustable !

№ 7 : analyser vos semaines pour encore plus optimiser

Cette 7ème et dernière astuce et aussi indispensable. Il ne s’agit pas d’y passer 2 h 00, en faisant le bilan de votre semaine. L’idée est de se poser deux questions :

✔ est-ce que je me suis senti bien cette semaine ?

✔ qu’est-ce qui n’a pas été top en termes d’organisation ?

Il y a donc la dimension émotionnelle mais aussi organisationnelle qui doivent être interrogées pour optimiser vos semaines futures. Le but étant de se sentir serein·e chaque jour, pour faire de votre mieux et parvenir à réaliser tout ce que vous souhaitez 😁.

⚡ Gain : savoir se poser et s’interroger pour se sentir bien !

💬 Ce sont les 7 astuces pour ne plus se sentir pressé comme un citron, que j’utilise hebdomadairement. Elles m’aident dans mon quotidien de femme, d’entrepreneure mais aussi auprès de mes clients, pour qui je propose la gestion de leur back office, alors si je ne suis moi-même pas au clair avec une organisation pointilleuse, je ne pourrais jamais les aider.