Parlons peu, parlons bien, parlons O-B-J-E-C-T-I-F-S ! Le mois de septembre terminé, vous vous êtes certainement replongé dans vos objectifs annuels lorsque vous avez préparé votre rentrée d’entrepreneur. Peut-être avez-vous profité de l’élan de la rentrée pour lancer votre business ? Dans les deux cas, installez-vous confortablement sur votre siège avec une petite boisson chaude ☕  à la main. Je vous guide aujourd’hui vers un des Saint-Graal de l’entrepreneur : se fixer des objectifs et les atteindre.

 

Avoir une vision claire de ses objectifs

 

Au commencement il y a un mot : objectif. Pour bien le comprendre, prenons la définition du dictionnaire Larousse : “but à atteindre”. Un but étant un “point visé”, “un point que l’on se propose d’atteindre”.

Il s’agit donc d’une finalité. J’aime appeler cela “l’image idéale”.

Bien trop souvent, j’entends les entrepreneurs me dire 💬:  “je veux vivre de mon activité”, “je veux être libre” ou “je souhaite que mon entreprise prospère”. Je comprends ces phrases, mais elles sont à mon sens des objectifs beaucoup trop vagues et généraux. Car pour l’un, faire prospérer son entreprise signifie : faire 1 500€ HT de CA par mois, pour l’autre, c’est engendrer 4 000€ HT de CA par mois. Plus vous serez précis dans la définition de votre but 🎯, plus vous saurez quelles actions mettre en place pour l’atteindre.

Je distingue pour ma part deux pans :

  • Le but : c’est l’image idéale de ce que vous souhaitez obtenir. Par exemple : je souhaite vivre dans l’abondance tout en équilibrant ma vie personnelle et ma vie professionnelle. L’idée étant de détailler de façon la plus ciblée possible ce but (nous en reparlerons dans la partie suivante).
  • Les objectifs : ce sont les étapes qui essaimeront la route vers votre but. Elles le découpent en plusieurs “micro-buts” et vous permettent d’avancer pas à pas (nous en parlerons dans la dernière partie).

Avoir une vision claire de votre but final est indispensable selon moi pour avancer. Bien entendu, celui-ci peut s’affiner ou complètement changer avec le temps. Rien n’est figé ! Mais cheminer sans but, c’est comme débuter une nouvelle série sur Netflix. Vous savez comment ça commence, vous êtes surpris par les nombreux rebondissements et vous ne savez pas si vous en verrez un jour la fin (ou serez peut-être déçu de celle-ci…).

Mon rôle d’office manager est de vous accompagner 👋 dans cette étape délicate en vous guidant dans le brainstorming de vos idées et dans la formulation de vos objectifs. Mon expérience et mon point de vue extérieur vous permettent de prendre du recul sur votre projet et de l’aborder d’une manière nouvelle.

 

Les différentes méthodes pour se fixer des objectifs

 

La méthode S.M.A.R.T

Maintenant que nous sommes d’accord sur la nécessité de se fixer des objectifs 😏, parlons méthode. Vous en trouverez des dizaines sur internet, toutes plus ou moins issues de la fameuse méthode S.M.A.R.T, dont je vous ai déjà parlé dans cet article. Pour rappel, un objectif doit être :

  • Spécifique (simple, significatif).
  • Mesurable (défini avec quantité et qualité).
  • Atteignable (motivant, réalisable).
  • Réaliste (pertinent, ayant des résultats).
  • Temporellement défini (fixé dans le temps).

Tous les articles que j’ai pu trouver sur le sujet s’accordent sur cette méthode (même si son nom n’est pas nécessairement mentionné).

 

Par où commencer ?

Ouvrez une page vierge de votre (e-)carnet 📒 préféré. Vous allez pouvoir y déposer toutes les idées concernant votre but à atteindre. Au-delà d’être entrepreneur, vous êtes également un humain. Pensez à la façon dont vous aimeriez vivre sur les deux plans. Votre rêve est-il d’être digital nomade et de voyager à travers le monde tout en travaillant de votre ordinateur ? Ou peut-être désirez-vous vivre de votre activité de webdesigner en accompagnant des projets à impact positif ?

📍 Détaillez le plus possible tous les aspects de votre vie professionnelle et personnelle :

  • De combien de revenus avez-vous besoin par mois pour vivre ?
  • Combien d’heures souhaitez-vous travailler par semaine ?
  • Quels types de clients souhaitez-vous toucher/aider ?
  • Où souhaitez-vous exercer ?
  • À quoi ressemble votre journée de travail idéale ?
  • Dans combien de temps souhaitez-vous en vivre ?

Il y a quelque chose que je conseille particulièrement de faire, c’est de se visualiser soi-même en train d’accomplir notre but : notre apparence, mais aussi notre état d’esprit, notre sourire, notre bonheur de nous lever chaque matin. Cette image que vous projetez permet d’ancrer votre but dans la réalité, comme “si vous y étiez déjà”. Vous pouvez utiliser la méthode du “visionboard”, c’est un jeu très amusant à faire !

 

Atteindre ses objectifs en toute quiétude

 

Vous avez créé votre but ou objectif final, vous l’avez imaginé, rêvé, il est temps de passer à l’action ! Dans la méthode S.M.A.R.T, il est conseillé de se poser des objectifs réalisables et mesurables. C’est-à-dire qu’il est inutile de se fixer comme objectif de faire 20 000€ de CA en six mois, quand vous n’avez même pas lancé votre entreprise officiellement. Je caricature mais vous comprenez l’idée 😉. C’est vous qui décidez de votre rythme de travail. Ne vous comparez pas aux autres !

Vous allez pouvoir diviser votre but final en plusieurs sous-objectifs, ils ont deux enjeux :

  • Comme les étapes du Tour de France, ils vous permettront de savoir ce que vous avez à faire et dans quel ordre.
  • Chaque objectif atteint vous donnera une grande satisfaction et vous invitera à ajuster la suite de votre parcours.

Ce plan est la clé pour avancer en toute sérénité 🍋. C’est à vous de le définir en fonction de votre but. Souvenez-vous que chacun de vos objectifs doivent également être ciblés, concis et fixés dans le temps. Prenons l’exemple d’une jeune entrepreneure qui installe son cabinet de massage bien-être. 

  • Son but final pourrait être : dans un an, je suis en mesure de vivre de mon activité en ne travaillant que quatre jours par semaine, pour pouvoir m’occuper de ma fille en bas-âge. Je souhaite établir ce cabinet sur la côte basque et recevoir une clientèle féminine ouverte aux pratiques alternatives.
  • Ses objectifs quant à eux pourraient être :
    • Janvier : faire un visionboard de mon projet avec des images inspirantes (lieu d’établissement, décoration de cabinet, phrases positives, services, cliente-type…).
    • Février : calculer les charges de l’entreprise que je peux assumer en plus de mes charges personnelles (définition des tarifs des prestations, du montant max du loyer).
    • Mars : trouver l’emplacement idéal du cabinet (en ville, à la campagne, au bord de la mer, avec des places de parking, un arrêt de bus à proximité…).
    • Avril : créer mes offres, ma carte de soin, démarcher une graphiste pour ma communication et éventuellement une créatrice de site web.

Etc., etc…

 

L’office manager vous épaule dans cette étape cruciale en vous guidant dans votre stratégie de développement et en vous prêtant main-forte 🤝 sur la gestion du back office. Celle-ci peut être lourde au quotidien et peut limiter votre concentration ou détourner votre énergie de l’essentiel de votre entreprise : votre métier.

⭐ La discipline, l’organisation et la détermination seront vos meilleurs atouts pour réussir dans votre entreprise. Il y aura des hauts et des bas. Tenez-vous en à vos objectifs et ajustez-les dès que nécessaire. Je crois beaucoup au pouvoir de l’intuition et de l’accompagnement bienveillant. Mon rôle est de vous orienter dans toutes les étapes de votre business de la conception à la prospérité. Je me ferai un plaisir de vous seconder dans cette grande aventure qu’est l’entrepreneuriat.

 

Comment se fixer des objectifs et les atteindre