L’évolution technologique, les changements sociétaux, économiques, n’ont jamais été aussi rapides 📈 que depuis le début de cette décennie. Les entreprises doivent constamment s’adapter aux nouveaux modes de consommation, de communication et à tout autre événement qui sont hors de son contrôle.

D’après le dictionnaire, s’adapter signifie : « suivre telle ou telle direction pour convenir à une situation, avoir tel ou tel comportement, être en accord avec son milieu, une situation nouvelle ». Cette nécessité d’être résilient, de se réinventer nous concerne tous : solopreneurs compris. Plus que jamais depuis la crise sanitaire 😷, notre agilité a été mise à rude épreuve.

Pour moi, l’agilité fait partie de l’état d’esprit d’un entrepreneur. C’est une des clefs pour réussir ! Donc ce n’est pas le moment de faire la fine bouche – euh la sourde oreille ! 😏

 

Adapter son business aux grands changements

Encore aujourd’hui, des entreprises appliquent des préceptes qui étaient justes voilà vingt ans en arrière 🙅. La plupart des processus et des concepts appliqués en entreprise actuellement sont désormais périmés.

Je rencontre encore des chefs d’entreprise peu à l’aise avec l’outil informatique 💻 par exemple. Pourtant, celui-ci a été conçu pour nous faciliter la vie, améliorer notre gestion du temps de travail et donc faire progresser notre chiffre d’affaires. J’ai envie de leur transmettre les meilleurs outils afin de leur libérer de l’espace mental pour exercer leur cœur de métier (si vous ne connaissez pas encore le formidable pouvoir de Notion, je vous invite à lire cet article !). Imaginer développer une entreprise sans le levier d’acquisition de clients qu’est internet 🌐 est très difficile de nos jours voire impossible.

Enfin, nous l’avons vu durant les confinements successifs, les commerçants et restaurateurs fermés ⛔ ont été dans l’obligation de trouver des solutions pour faire perdurer leur business et rester actifs : e-commerce, commande en ligne, livraison à domicile, etc.

J’ai vu également un témoignage d’un jeune caviste 🍷 parisien qui fermait boutique à peine 6 mois après son ouverture, en pleine crise. Il expliquait au journaliste que si ça n’a pas marché, et bien il essaierait autre chose ailleurs, car il le savait, il était fait pour entreprendre ! Sa force de résilience est inspirante !

La rigidité ne mène à rien. Elle est synonyme, de résistance. Or, dans un monde en constant mouvement, c’est un comportement quasi suicidaire pour votre entreprise.

 

Faire preuve de souplesse dans les relations de travail

Une relation entre un entrepreneur et son client/collaborateur n’est rien d’autre qu’un rapport entre deux êtres humains 💁. Je ne vous apprends rien si je vous dis que nous avons tous nos qualités et nos défauts. Un entrepreneur agile est capable de s’adapter aux humains à qu’ils s’adressent, que ce soit pour coopérer ou vendre un produit/service.

Notre organisation est bien huilée et ajustée à notre façon d’être. Mais votre entreprise ne peut fonctionner et se développer sans le concours d’autres relations humaines. C’est pourquoi il faut, comme le dit l’expression, « mettre de l’eau dans son vin 🍷» avec certains individus (même si cela nous coûte par moment).

Que faire par exemple si un de vos clients réguliers n’est disponible qu’à partir de 18 h pour les débriefs, alors que vous finissez normalement votre journée à cette heure-ci ? Il ne peut pas faire autrement, car il tient son magasin six jours sur sept de 8 h à 18 h.

Je pense qu’il est judicieux de vous adapter à ses disponibilités en lui proposant un gros débrief par mois par exemple dans ce créneau horaire. Le reste du temps, vous pouvez simplement échanger par mail.

Être rigoureux est différent d’être rigide. La rigidité, c’est l’intolérance aux changements et à ce qui est différent de soi.

 

Lâcher-prise

Si vous êtes comme moi, vous aimez par-dessus tout consulter un agenda propre 📅, les blocs de temps bien ordonné. Chaque tâche est à sa place. Lorsque vous allumez votre ordinateur le lundi, vous savez en un clin d’œil ce vous devez faire et à quel moment. C’est rassurant n’est-ce pas ?

Je l’ai souvent répété dans mes articles, l’organisation de l’entrepreneur est un des piliers pour gérer son temps de travail et être serein au quotidien. Mais j’avais aussi évoqué dans cet article, les risques que nous prenons à être trop rigide dans notre emploi du temps et à ne pas anticiper les imprévus. Il doit se moduler pour vous permettre d’adopter le comportement qui convient à l’instant T.

Un exemple : vous faites appel à un nouveau prestataire pour une opération marketing. Il collaborera avec vous et sa condition sine qua non pour démarrer son travail est de recevoir l’acompte 💳 de sa facture, avant la date de début de contrat : le vendredi 7 mai. Nous sommes le lundi 3 mai. Sauf que dans votre planning de la semaine, votre bloc de temps comptabilité est prévu le jeudi. Mais si vous effectuez le paiement ce jour-là,  votre prestataire ne l’aura pas sur son compte avant la date prévue. La logique voudrait que vous preniez ⌚ 10 minutes de votre temps dès à présent pour régler cette facture et être détendu le reste de la semaine à ce sujet.

Et puis parfois, il faut savoir simplement lâcher-prise. Songer que vous pourrez gérer votre planning ultra-chargé avec les 38 de fièvre 😵😽 qui vous terrasse depuis le début de la semaine, c’est idiot et inutile. Vous avez le droit d’être malade, d’être fatigué ou simplement de ne pas avoir envie. Quand votre corps vous parle, écoutez-vous ! Une entreprise n’avance pas plus vite si son leader n’est pas au meilleur de sa forme. Alors, éteignez votre ordinateur, décalez vos rendez-vous de la journée et allez vous coucher !

 

D’après mon expérience, soyez toujours le premier à vous adapter, sauf quand cela est contraire à vos convictions profondes bien évidemment. Il est plus confortable de faire preuve de souplesse au quotidien plutôt que de devoir s’adapter sous la contrainte. Car finalement, c’est vous qui gardez le contrôle.

« Le pessimiste se plaint du vent, l’optimiste attend que le vent tourne. Le leader ajuste les voiles ⛵. » John Maxwell

Alors, lequel d’entre eux êtes-vous ? 😉

 

Agilité de l’entrepreneur la clef de la réussite